French Poems for Children

Here’s the most famous French Poems for Children – Part One, that the teacher makes learn at primary school.


- Le cancre -

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le cœur
Il dit oui à ce qu'il aime

He says no with the head
But he says yes with the heart
He says yes to the person he loves
But he says no to the teacher
He is up
We question him
And all the questions are ask
Suddenly he has a fit of the giggles
And he blots out everything
The numbers and the words
The dates and the nouns
The sentences and the pitfalls
And despite the teacher threats
Under the booing of the prodigy children
With all colours chalks
On the blackboard of the misfortune
He draws the face of the happiness
Mais il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur

Jacques Prévert

- En sortant de l'école -

En sortant de l'école
Nous avons rencontré
Un grand chemin de fer
Qui nous a emmenés

Going out to school
We have met
A big railway
Who take us
All around the earth
In a gold wagon.
All around the earth
We have met
The sea that goes for a walk
With all its shellfish
Its fragrant islands
And its beautiful sinking
And its smoked salmon.
Above the sea
We have met
The moon and the stars
On a sailing boat
Leaving for the Japan
And the three musketeers
Of the five fingers of the hand
Turning the handle
Of a little submarine
Plunging under the sea
For searching urchins.
Coming back on the earth
We have met
On the big railway
A house that was running away
Running away all over the earth
Running away all over the sea
Running away front the winter
And we begin to roll
Rolling behind the winter
And we run over him
So the house stops
And the spring greets us.
It’s the level crossing keeper
And he thanks us very much
And all the flowers on the earth
Suddenly grow up
Grown up wildly
On the railway
Who didn’t want to move
Scared to crush them.
So we come back on foot
On foot all around the earth
On foot all around the sea
All around the sun
The moon and the stars
On foot, by car, by horse, and by sail.
Tout autour de la terre
Dans un wagon doré.
Tout autour de la terre
Nous avons rencontré
La mer qui se promenait
Avec tous ses coquillages
Ses îles parfumées
Et puis ses beaux naufrages
Et ses saumons fumés.
Au-dessus de la mer
Nous avons rencontré
La lune et les étoiles
Sur un bateau à voiles
Partant pour le Japon
Et les trois mousquetaires
Des cinq doigts de la mains
Tournant la manivelle
D'un petit sous-marin
Plongeant au fond des mers
Pour chercher des oursins.
Revenant sur la terre
Nous avons rencontré
Sur la voie de chemin de fer
Une maison qui fuyait
Fuyait tout autour de la terre
Fuyait tout autour de la mer
Fuyait devant l'hiver
Et on s'est mis à rouler
Rouler derrière l'hiver
Et on l'a écrasé
Et la maison s'est arrêtée
Et le printemps nous a salués.
C'est lui le garde-barrière
Et il nous a bien remerciés
Et toutes les fleurs de toute la terre
Soudain se sont mises à pousser
Pousser à tort et à travers
Sur la voie du chemin de fer
Qui ne voulait plus avancer
De peur de les abîmer.
Alors on est revenu à pied
A pied tout autour de la terre
A pied tout autour de la mer
Tout autour du soleil
De la lune et des étoiles
A pied, à cheval, en voiture, et en bateau

Jacques Prévert

- Le corbeau et le renard -

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché,

Maître Crow, on a tree perched,
Was holding in his beak a cheese.
Maitre fox, by the smell tempt,
Said to him in much this language:
“He! Good morning, Maitre Crow.
How nice you are! How beautiful you seem to me!
Without Lying, if your song,
Is like your feather,
You are the phoenix of the guests of this wood”
With these words the Crow does not fell more joy,
And to show his nice voice,
He opens a large beak, give up his prey.
The fox take it and said “My dear sir,
Learn that all sycophantic
Live off one who listen him:
This lesson cost a cheese, probably”
The Crow, ashamed and embarrassed,
Swore, a little late, that he won’t be taken anymore.
Lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! Bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois."
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute."
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

Jean de la Fontaine

- Le lièvre et la tortue -

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point
Sitôt que moi ce but. - Sitôt ? Etes-vous sage ?

Slow and steady wins the race.
The hare and the turtle are the story.
Let’s bet, said the turtle, that you won’t reach
Before me this goal. – Before? Are you wise?
Answered the have fickle.
My gossip, you have to purge you
With four grains of hellebore.
- Wise or not, I bet again.
That what was done, and the two
Out close to the goal the stakes:
Know what, is not the deal,
Either what was the judge.
Our have had just four steps to do;
I mean the steps he does when close to be hit
He moves away from the dogs, post phones them indefinitely,
And makes them stride along the moors.
Having, I say, time to graze,
To sleep and to listen
Where does come from the wind, he lets the turtle
Going her place of senator.
She leaves, she tries,
She hurries slowly.
The have scorns such a victory,
The challenge holds has little glory,
Believe that it goes from his honour
To leave late. He grazes, he has a rest,
He has fun with all other things
That the challenge. At the end when he saw
That the other was close to the goal
He left like a feature, but the efforts he done
Were useless: the turtle came the first.
So! Shouted her at him, wasn’t I right?
What your speed is used to?
Me, win! And what about
If you should carry a house?
Repartit l'animal léger.
Ma commère, il vous faut purger
Avec quatre grains d'ellébore.
- Sage ou non, je parie encore.
Ainsi fut fait : et de tous deux
On mit près du but les enjeux :
Savoir quoi, ce n'est pas l'affaire,
Ni de quel juge l'on convint.
Notre Lièvre n'avait que quatre pas à faire ;
J'entends de ceux qu'il fait lorsque prêt d'être atteint
Il s'éloigne des chiens, les renvoie aux Calendes,
Et leur fait arpenter les landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
Pour dormir, et pour écouter
D'où vient le vent, il laisse la Tortue
Aller son train de sénateur.
Elle part, elle s'évertue ;
Elle se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire,
Tient la gageure à peu de gloire,
Croit qu'il y va de son honneur
De partir tard. Il broute, il se repose,
Il s'amuse à toute autre chose
Qu'à la gageure. A la fin quand il vit Que l'autre touchait presque au bout de la carrière,
Il partit comme un trait ; mais les élans qu'il fit
Furent vains : la Tortue arriva la première.
Eh bien ! Lui cria-t-elle, n’avais-je pas raison ?
De quoi vous sert votre vitesse ?
Moi, l'emporter ! et que serait-ce
Si vous portiez une maison ?

Jean de la Fontaine

- La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf -

Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.

A frog saw a bullock
That seems to her having a good size.
Her, who wasn’t so large as an egg,
Envious, lies down, swells and works,
To equal the animal in size,
Saying: “Look well, my sister,
Is it enough? Tell me, am I not yet?
- No. - Am I now? – Not at all. – Am I now?
- You are far away from it.” The puny
Swells so much that she eaten up.
The world is full of people not enough wise:
All bourgeois want to built like high lords,
All small prince have ambassadors,
All marquis want to have pages.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma sœur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point.". La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

Jean de la Fontaine

- La Poule aux oeufs d'or -

L’avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,

Meanness loose everything wanting wins everything.
I want, to show it,
One whom the hen, like says the fable,
Laid everyday a gold egg.
He though in her body she has a treasure.
He killed her, opened her and found the same
As those of which the eggs did not bring back anything to him,
Being itself get off his most beautiful treasure.
Good lesson for the poor persons
During this last time, how much did we see
From the morning to the evening are became poor
To wanted become to rich?
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,
Pondait tous les jours un œufs d’or. Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ?

Jean de la Fontaine

- Pour ma mère -

There is more flowers,
For my mother, in my heart,
That in all the orchards
More laughing blackbirds
For my mother in my heart
That all over the world
And so much more kisses
For my mother, in my heart
That we can give
Il y a plus de fleurs
Pour ma mère en mon cœur
Que dans tous les vergers
Plus de merles rieurs
Pour ma mère en mon cœur
Que dans le monde entier
Et bien plus de baisers
Pour ma mère en mon cœur
Qu’on ne pourrait en donner

Maurice Carême

- Page d'écriture -

Deux et deux quatre
quatre et quatre huit
huit et huit font seize...
Répétez! dit le maître
quatre et quatre huit

Two and two four
Four and four eight
Eight and eight sixteen…
Repeat! Says the teacher
Two and two four
Four and four eight
Eight and eight sixteen
But here the lyre bird
That pass in the sky
The child sees him
The child calls him
Save me
Play with me
Bird!
So the bird goes down
And play with the child
Two and two four
Repeat! Says the teacher
And the child play
The bird plays with him
Four and four eight
Eight and eight sixteen
And sixteen and sixteen, what are they doing?
Sixteen and sixteen are doing nothing.
And especially not thirty-two
In any way
They gone
And the child hides the bird
In his desk
And all the children
Hear the music
And eight and eight turn go away
And four and four
And two and two
Go away too
And one and one are not doing either one either two
One and one go away too
And the bird lyre plays
And the child sings
And the teacher shouts:
When you finish making the clown
But all the children are listening the music
And the walls of the class
Collapse quietly
And the windows become again sand
Ink become again water
The desk become again trees
The chalk become again cliff
The pencil box become again bird
huit et huit font seize.
Mais voilà l'oiseau-lyre
qui passe dans le ciel
l'enfant le voit
l'enfant l'entend
l'enfant l'appelle:
Sauve-moi
joue avec moi
Oiseau!
Alors l'oiseau descend
et joue avec l'enfant
Deux et deux quatre...
Répétez! dit le maître
et l'enfant joue
l'oiseau joue avec lui...
Quatre et quatre huit,
huit et huit font seize
et seize et seize qu'est-ce qu'ils font?
Ils ne font rien seize et seize
et surtout pas trente-deux
de toute façon
et ils s'en vont.
Et l'enfant a caché l'oiseau
dans son pupitre
et tous les enfants
entendent sa chanson
et tous les enfants
entendent la musique
et huit et huit à leur tour s'en vont et quatre et quatre
et deux et deux
à leur tour fichent le camp
et un et un ne font ni une ni deux
un à un s'en vont également.
Et l'oiseau-lyre joue
et l'enfant chante
et le professeur crie:
Quand vous aurez fini de faire le pitre!
Mais tous les autres enfants
écoutent la musique
et les murs de la classe
s'écroulent tranquillement
et les vitres redeviennent sable
l'encre redevient eau
les pupitres redeviennent arbres
la craie redevient falaise
le porte-plume redevient oiseau.

Jacques Prévert

- L'araignée -

The spider of the night
Has spin a heaven
All it rights
Between the wall and the ceiling
Of my room
Hope spider
L'araignée du soir
s'est tissé un paradis
Tout là-haut
Entre le mur et le plafond
de ma chambre
L'araignée espoir

The spider of the morning
Has deserted its home
It took again the road
And put me in rout
Sorrow Spider
L'araignée du matin
A déserté son logis
Elle a repris la route
et m'a mise en déroute
L'araignée chagrin

Spider midday
Takes me in her spin
Hides me in the stars
Takes me my friends
Boring spider
L'araignée du midi
m'a prise dans sa toile
M'a caché les étoiles
M'a ravi mes amis
L'araignée ennui

Waiting too much the spiders
I have forget to run after the butterflies
And to continue the miss
And I have now
Pins and needles in one’s legs
À trop guetter les araignées
j'ai oublié de courir les papillons
et de poursuivre les demoiselles
et j'ai maintenant
des fourmis dans les jambes

Jasmine Dubé

- L’écolier -

J’écrirai le jeudi, j'écrirai le dimanche
Quand je n'irai pas à l'école.

I will write the Tuesday, I will write the Sunday
When I won’t go t school.
I will write news, I will write novels
And even parabolas.
I will talk about my village, I will talk about my parents
About my grandfather, my grandmother.
I will describe the meadows, I will describe the fields
The trifles and small beasts.
And then I will travel, I will go as far as Iran
At the Tibet or the Nepal.
And what’s more interesting
Close to Sirius or Agol,
Where everything will be so astonishing.
And coming back in my school,
I will put the orthography melancholically.
J'écrirai des nouvelles, j'écrirai des romans
Et même des paraboles.
Je parlerai de mon village, je parlerai de mes parents
De mes aïeux, de mes aïeules.
Je décrirai les prés, je décrirai les champs
Les broutilles et les bestioles.
Puis je voyagerai, j'irai jusqu'en Iran
Au Tibet ou bien au Népal.
Et ce qui est beaucoup plus intéressant
Du côté de Sirius ou d'Algol,
Où tout me paraîtra tellement étonnant.
Que revenu dans mon école,
Je mettrai l'orthographe mélancoliquement.

Raymond Queneau

- La clé des champs -

We lost the key of the fields!
The trees, free, walking,
The oak goes stumbling,
The fir tree drinks at the fountain.
On a perdu la clé des champs!
Les arbres, libres, se promènent,
Le chêne marche en trébuchant,
Le sapin boit à la fontaine.

The bushes play perched cat,
The cows in the airs fly away,
The river goes up to the bell-tower,
And the hills caper.
Les buissons jouent à chat perché, Les vaches dans les airs s'envolent,
La rivière monte au clocher,
Et les collines cabriolent.

I found the key of the fields,
Stole by the magpie.
And this evening with the setting sun,
I will have very given to his place.
J'ai retrouvé la clé des champs
Volée par la pie qui jacasse.
Et ce soir au soleil couchant
J'aurai tout remis à sa place.

Jacques Charpentreau

- Mon cartable -

Mon cartable a mille odeurs.
Mon cartable sent la pomme,

My schoolbag has one thousand smells.
My schoolbag smells the apple,
The book, the ink, the rubber,
And the coloured pencils.
My schoolbag smells the orange
The bushes and the nougat.
He smells all we can eat
And all we can’t eat.
The fig and the tangerine,
The gold paper or silver,
And the marine shell,
The sails going out the harbour (…),
The long hair of my mother
And the cheeks of my father,
The morning in the light,
The rose and the chocolate.
Le livre, l’encre, la gomme,
Et les crayons de couleurs.
Mon cartable sent l’orange,
Le buisson et le nougat.
Il sent tout ce que l’on mange
Et ce qu’on ne mange pas.
La figue et la mandarine,
Le papier d’argent ou d’or,
Et la coquille marine,
Les bateaux sortant du port. (…),
Les longs cheveux de ma mère
Et les joues de mon papa,
Les matins dans la lumière,
La rose et le chocolat.

Pierre Gamarra

- Bleu et blanc -

A little blue cat
Strewn of white dots,
Saw a big rat
Strewn of blue dots.
Un petit chat bleu
Semé de pois blancs,
Vit un gros rat blanc
Semé de pois bleus.

Their sweet tail
Wasn’t so different.
Leurs mignonnes queues
Différaient de peu.

Yes, but
The nose of the blue cat
Was all all white,
The nose of the white rat
Was all all blue.
Oui, mais seulement
Le nez du chat bleu
Etait tout tout blanc,
Le nez du rat blanc
Etait tout tout bleu.

Their cheeks and their eyes
Wasn’t so different.
Leurs joues et leurs yeux
Différaient de peu.

Yes, but
One of the eyelash of the blue cat
Was all all white,
One of the eyelash of the white rat
Was all all blue.
Oui, mais seulement
Un cil du chat bleu
Etait tout tout blanc,
Un cil du rat blanc
Etait tout tout bleu.

Because of that,
Of that little that
Of white and blue,
They go on
To wage war.
A cause de ce peu,
De ce tout petit peu
De blanc et de bleu,
Ils continuèrent
A se faire la guerre.

Maurice Carême

- Pour peindre un oiseau -

Peindre d’abord une cage
Avec une porte ouverte

Paint first a birdcage
With an open door
Paint next
Something nice
Something simple
Something beautiful
Something useful
For the bird
Place then the painting to a tree
In a garden
In a wood
Or in a forest
Hide behind the tree
Without saying anything
Without moving…
Peindre ensuite
Quelque chose de joli
Quelque chose de simple
Quelque chose de beau
Quelque chose d’utile
Pour l’oiseau
Placer ensuite la toile contre un arbre
Dans un jardin
Dans un bois
Ou dans une forêt
Se cacher derrière l’arbre
Sans rien dire
Sans bouger…

Parfois l’oiseau arrive vite
Mais il pourrait aussi mettre de longues années
Sometimes the bird comes fast
But he can arrive after long years
Before decided to come
Not to discourage itself
Wait
Wait for years if we have to
The speed or the slowness comes of the bird
Without any relation
With the success of the painting
Avant de se décider
Ne pas se décourager
Attendre
Attendre s’il le faut pendant des années
La vitesse ou la lenteur de l’arrivée de l’oiseau
N’ayant aucun rapport
Avec la réussite du tableau

Quand l’oiseau arrive
When the bird comes
If he comes
Observe the deepest silence
Wait the bird comes into the birdcage
And when he is in
Close slowly the birdcage with a brush
Then rub out one by one all the bars
By paying attention not to touch any feathers of the bird
S’il arrive
Observer le plus profond silence
Attendre que l’oiseau entre dans la cage
Et quand il est entré
Fermer doucement la porte avec un pinceau
Puis effacer un à un tous les barreaux
En ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l’oiseau

Faire ensuite le portrait de l’arbre
En choisissant la plus belle de ses branches
Then make the portrait of the tree
Choosing the most beautiful leafs of its branches
For the bird
Paint too the green leaves and the coolness of the wind
The sun dust
And the noise of the green beats in the summer heat
And wait that the bird decide to sing
If the bird doesn’t sing
It’s a bad sign
Sign that the painting is bad
But if he sings it’s a good sign
Sign that you can sign
So you can tear slowly
One of the feather of the bird
And you write your name in a corner of the painting
Pour l’oiseau
Peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
La poussière du soleil
Et les bruits des bêtes de l’herbe dans la chaleur de l’été
Et puis attendre que l’oiseau se décide à chanter
Si l’oiseau ne chante pas
C’est mauvais signe
Signe que le tableau est mauvais
Mais s’il chante c’est bon signe
Signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
Une des plumes de l’oiseau
Et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

Jacques Prévert

- Déjeuner du matin -

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café

He put the café
In the cup
He put the milk
In the café cup
He put the sugar
In the milk cafe
He put down the cup
Without talking to me
He lighted
A cigarette
He blew rings
With the smoke
He put the cigarette ash
In the ashtray
Without talking to me
Without looking at me
He raised
He put
His hat on his head
He put his raincoat
Because it was raining
And he left
Under the rain
Without any word
Without looking at me
And me I took
My head in my hands
And I cried…
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler
Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder
Il s'est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis
Son manteau de pluie
Parce qu'il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder
Et moi j'ai pris
Ma tête dans ma main
Et j'ai pleuré..

Jacques Prévert

- Ponctuation -

This is not to brag about,
Said the coma,
But, without my pendulum pay,
The words, like sleepwalker,
Were always hurting.
Ce n’est pas pour me vanter,
Disait la virgule,
Mais, sans mon jeu de pendule,
Les mots, tels des somnambules,
Ne feraient que se heurter.

It’s possible
Answered the full stop
But I reign, me.
And the bid caps,
Are laughing about you,
And your ridiculous tail.
C’est possible, dit le point.
Mais je règne, moi,
Et les grandes majuscules
Se moquent toutes de toi
Et de ta queue minuscule.

Don’t be ridiculous
Said the semicolon
We saw you less than tracks
Of ants on a mirror
Stop your consultation
Or both, I replace you!
Ne soyez pas ridicules,
Dit le point-virgule,
On vous voit moins que la trace
De fourmis sur une glace.
Cessez vos conciliabules.
Ou, tous deux, je vous remplace!

Maurice Carême


After dicover the most famous French Poems for Children, click here to discover the most famous French Poems for Adults



French National Anthem
Home | Flags | Free French Lessons | Zodiac | Contact



French Poems for Children
Learn French Help

2004. Transcity Properties Ltd
32 Alverton, Great Linford, Milton Keynes, MK14 5EF, Bucks, United Kingdom.

Custom Search

CLICK HERE TO GET YOUR FRENCH TO BLAST OFF!

Get French lessons and verbs emailed direct to you free

Get lots of useful French lessons and French verbs sent to you each week free by email, from the 200 Words a Day accelerated language learning team. Great for learning, review and consolidating your French knowledge.

Yes, send me my free Learn French newsletters. My details are:

Name
Email

Your privacy is important to us. We do not sell our mailing lists.